» Comptabilité

Plan de trésorerie : Avantages pour la comptabilité d’une entreprise


Savoir bien gérer son entreprise afin qu’elle soit prospère est le souhait de tout entrepreneur. Dans cette optique, une bonne gestion des ressources financières s’impose. Et ceci dans le seul but d’investir peu pour rentabiliser plus. Atteindre un tel objectif nécessite le contrôle des entrées ou encaissements et des sorties ou décaissements ; surtout si l’entreprise est encore dans sa première année de création. Découvrez dans cet article les avantages d’un plan de trésorerie pour la comptabilité de votre entreprise.

En quoi consiste un plan de trésorerie ?



Le plan de trésorerie vient aider l’expert-comptable de l’entreprise à s’occuper, chaque mois, des comptes de l’entreprise. En effet, même s’il s’agit d’une option de tenue en comptabilité de trésorerie, la présence d’un expert-comptable en entreprise est indispensable. Alors, si vous avez besoin d’un expert-comptable et de tout ce qui tourne autour de la comptabilité, le cabinet d’expertise Keobiz est à votre disposition. En mettant en place un plan de trésorerie, l’expert a alors la possibilité d’évaluer les entrées d’argents comme les dépenses qu’effectue l’entreprise.
Une telle opération nécessite la présence d’un professionnel, d’un spécialiste des chiffres qui pourra examiner la viabilité ainsi que la faisabilité de l’entreprise. Et ceci tout en portant une attention particulière sur les encaissements et décaissements de l’entreprise. Ce plan vise en d’autres termes à anticiper les possibles difficultés auxquelles pourrait être exposée la trésorerie. Il liste alors les divers besoins de la structure pour facilement les prévenir plus tard. Il se présente sous forme de tableau, prévoyant les entrées comme dépenses sur tout le long de l’année.

Forex et CFD Protégé

Les avantages d’un plan de trésorerie pour une entreprise


Le plan de trésorerie apporte plusieurs avantages à l’entreprise et allège également les charges dans le domaine de la comptabilité. Il permet de gagner du temps au cours des saisies des opérations comptables pour une meilleure fluidité dans le classement des documents. Et ce principalement lorsque les documents sont classés de façon à avoir, avant chaque facture, un relevé bancaire correspondant.


Grâce à un suivi de ce classement, il faut également souligner qu’on peut rapidement constater s’il y a eu encaissement ou décaissement. Sans oublier qu’il permet d’éviter l’établissement d’un rapprochement bancaire à la différence de la comptabilité d’engagement. Il permet aussi d’assurer que l’entreprise est capable de gérer les décaissements prévus ou pas qui subviendront plus tard. Grâce à ce plan, il est possible d’évaluer la capacité qu’a l’entreprise, sur le plan financier, de se prendre en charge et assurer son développement.

Trader le CFD Protégé avec OptionWeb

Qui a la possibilité de faire un plan comptable ?



La création d’un plan comptable est beaucoup plus pour les entreprises dont les BIC ne sont pas supérieurs à un certain seuil ainsi que pour celles relevant des BNC. L’adoption d’un plan comptable est aussi possible à la création d’une entreprise, car elle aide généralement à une meilleure organisation des finances. Pour les entreprises relevant déjà du BIC, le quota à ne pas dépasser est de 238 000 euros en chiffre d’affaires pour les prestataires de service. Pour les entreprises qui se chargent de ventes de marchandises, le quota est de 789 000 euros. Alors pour les entreprises qui relèvent d’un régime de déclaration contrôlée et ayant des bénéfices dans la catégorie BNC, elles sont obligées de tenir un plan de trésorerie.

Encaissement, décaissement et solde de trésorerie



Lorsqu’on parle d’encaissement, il se compose principalement de certains éléments importants à savoir :

  • subventions
  • capital de départ
  • apport en compte courant d’associé
  • chiffres d’affaires TTC
  • remboursements d’impôts.

Pour des décaissements, ils sont composés :

  • des investissements
  • des achats et frais généraux TTC
  • des salaires et diverses charges sociales
  • des réductions sur capital
  • des reprises d’apports sur compte courant.

Le solde de trésorerie est le produit obtenu après une différence entre encaissement et décaissement. Pour cumuler des soldes, il faudra prendre en compte le solde du mois et l’associé au solde du précédent mois. En d’autres termes, le calcul à effectuer pour les soldes cumulés est la somme du solde cumulé du précédent mois avec le résultat obtenu après la différence entre encaissement et décaissement du mois.


Comme vous l’aurez certainement compris, les difficultés en trésoreries peuvent s’observer très rapidement avec ces genres de calculs à effectuer. Et cela est principalement dû aux décalages entre les entrées et paiements d’argent. Ainsi, pour éviter de se prendre beaucoup trop la tête et par la suite se retrouver face à une mauvaise gestion des finances, mieux vaut investir dans l’élaboration d’un plan de trésorerie. Mais pour cela, il est primordial de faire appel à un expert du domaine ; c’est-à-dire l’expert-comptable.


Avoir un tel document dès la création de son entreprise vient témoigner du fait que cette dernière est prête, organisée et certainement dynamique. Ladite nouvelle entreprise pourra alors gagner en temps (à consacrer au développement des activités) ainsi qu’en argent et éviter une mauvaise exploitation des fonds et ressources.

Forex et CFD Protégé